L’objet d’un mail: Premier contact avec le prospect

L’objet d’un mail: Premier contact avec le prospect

Photo by Pixabay.com

L’objet d’un mail est le 1er vrai contact que vous obtenez avec le prospect, et comme tout premier contact, il vaut mieux laisser une bonne impression, au risque de perdre le prospect et le laisser dériver au rythme des liens hypertextes qui lui sont proposés, dans l’océan Internet, au milieu duquel il n’aura certainement plus jamais l’occasion de revenir sur votre site.

C’est pourquoi l’objet d’un mail devient un enjeu de vos campagnes e-mailing: en effet, s’il n’aboutira pas à la conversion du prospect en client, il peut-être la source de la perte du contact. Et cela en seulement quelques caractères.

Pour éviter cela, il faut donc travailler votre objet pour:

1. Donner confiance

Un langage simple mais efficace. Evitez de tomber dans le langage trop commercial, ou d’être trop direct avec des offres surréalistes.

2. Susciter l’intérêt

Pour cela, il faut mettre en avant le bénéfice que l’utilisateur percevra par le biais de votre offre. L’objet doit lui évoquer les avantages qu’il tirera à avoir recours à vos produits/services: pourquoi votre entreprise et pas une autre?

3. Tenir ses promesses

Cette 3ème condition est essentielle puisqu’elle reprend dans le fond les deux premières. Considéré le mail ouvert, le prospect ne doit pas être déçu et doit voir que l’offre correspond bien à ce qui lui a été proposé dans l’objet du mail. Sa confiance n’en sera que meilleure, et votre début de relation également.

L’objet doit être bref, concis, évocateur, intéressant. Rien que ça. Si l’on ne bâtit pas une relation en 50 caractères, il faut savoir les mettre en forme de telle sorte que le prospect aura envie d’ouvrir le mail et d’aller plus loin.

En amont, un travail est à réaliser pour ne pas être classé en tant que SPAM, ce qui conduirait votre prospect à rater l’essence de votre message. Pour cela, il faut:

– Bannir l’utilisation abusive de majuscules et/ou de signes de ponctuations (points d’exclamation, d’interrogation, pourcentage, etc.).

– Eviter l’utilisation de mots type: gratuit, 100%, urgent, prix, $$$, €€€.

– Renseigner les balises « alt » de chaque image de votre newsletter.

– Oublier tout ce qui a trait à l’amincissement, la pornographie, les casinos et l’argent facile.

– Tenir ses promesses, en indiquant dans l’objet des avantages que reflète le mail et ne pas utiliser des messages mensogers.

Related Posts