Un petit boulot en plus de son travail principal

Un petit boulot en plus de son travail principal

Photo by Pixabay.com

L’augmentation du coût de la vie fait que, bien souvent, les foyers ont du mal à boucler leurs fins de mois. Il n’est donc pas rare de voir des gens cumuler plusieurs emplois afin de gagner plus d’argent et d’améliorer leurs conditions de vie. Tout le monde a le droit d’avoir un deuxième emploi, que ce soit en freelance ou à temps partiel, alors pourquoi pas vous ?

Un petit boulot comme deuxième emploi

Si vous songez à prendre un petit boulot en guise de deuxième emploi, renseignez-vous auparavant sur vos droits et devoirs par rapport à votre employeur actuel. En effet, bien que celui-ci ne soit pas en mesure de vous interdire de vous investir dans un autre travail, certaines conditions peuvent entrer en jeu : de nombreux contrats incluent notamment une clause de non-concurrence qui vous empêche de prendre un deuxième emploi dans un secteur similaire à celui de votre travail principal.

Il vous faut également prendre en compte les éventuels inconvénients amenés par votre petit boulot supplémentaire : fatigue physique et intellectuelle, maladie, temps de travail… Ce petit boulot ne doit pas influer sur votre travail principal. Il vous faudra aussi être attentif à tout ce qui a trait aux congés, heures totales travaillées par semaine, et toutes les autres contraintes liées à la pratique de deux activités professionnelles cumulées.

Les avantages d’un petit boulot

Qu’il s’agisse d’un travail à temps partiel, de missions en freelance ou encore d’intérim, les petits boulots possèdent plusieurs avantages indéniables : tout d’abord, ils peuvent vous rapporter quelques centaines euros par mois, ce qui n’est pas négligeable par les temps qui courent. De plus, il est possible de trouver un emploi secondaire dans presque tous les secteurs. Les services à la personne sont particulièrement demandés. En termes de temps, certains petits boulots offrent beaucoup de flexibilité : baby-sitting, livraison de pizzas, ou encore restauration sont parmi les plus flexibles.

Avoir un travail d’appoint

Dans tous les cas, soyez clair avec votre employeur sur votre deuxième emploi. Cela vous ôtera tout stress par rapport à ce cumul et vous mettra également en règle au niveau de la loi. Combiner deux emplois n’est pas évident, aussi il est important de faire en sorte que vous n’ayez pas à courir pour vous rendre de l’un à l’autre. Bien sûr, vous aurez moins de temps libre, mais votre situation financière devrait se stabiliser et vous apporter une plus grande sérénité.

Related Posts